• Ingrid

La petite histoire de la tartiflette

La tartiflette savoyarde n’est pas le plat traditionnel et pittoresque que l’on croit. Vieille de seulement quelques dizaines d'années, la tartiflette a connu plusieurs étapes avant d'être la célèbre recette au reblochon que l'on connaît aujourd'hui.

La tartiflette savoyarde est une recette de reblochon bien ancrée dans notre cuisine régionale. Mais saviez-vous que le plat de fromage fondu a été élaboré pour écouler des stocks de reblochon ?


L’origine du reblochon

Au XIIIème siècle, les paysans devaient se soumettre à un impôt calculé sur les quantités de lait. Cet impôt, appelé droit d’ociège, était perçu par les moines ou les nobles alors seuls propriétaires des terres. Une fois par an, il était donc de coutume que le contrôleur vienne compter le nombre de pots de lait produits en un jour par le troupeau. Mais les fermiers, déjà ensevelis par de nombreux impôts, mirent au point une parade : désormais les jours de contrôle, ils ne pratiqueraient qu’une traite incomplète. Ce n’est qu’une fois le collecteur parti qu’ils procéderaient à une seconde traite. Ainsi, la quantité de lait, et par conséquent l’impôt, seraient moindre.

La fraude fut une réussite, mais aussi une découverte : en faisant une seconde traite, les fermiers recueillent un lait riche en crème, idéal pour faire un fromage. Ce fut la naissance du reblochon. D’ailleurs, en patois, « re-blocher » signifie pincer les pis de la vache une deuxième fois.


L’invention de la tartiflette

La tartiflette traditionnelle, ou du moins son prédécesseur, fut mis au point en 1930. À cette époque, des affineurs savoyards se retrouvèrent avec de grandes quantités de reblochon. Cette crise de surproduction les poussa à trouver des solutions pour écouler leur stock de fromage de plus en plus coulant. Ils eurent alors l’idée de remettre au goût du jour une ancienne recette appelée la pêla, venue des Aravis en Haute-Savoie. La recette était simple, mais consistante : un peu de pommes de terre, des oignons et du fromage.

Et ce fut un succès ! Le plat fit fureur dans les stations de sports d’hiver et fut adopté dans la région. Ce n’est que plus tard qu’un restaurateur de La Clusaz le rebaptisa « tartiflette » pour se démarquer. Afin d’accentuer ses origines, le nom a été sélectionné du patois savoyard, puisque « tartiflye » signifie pomme de terre.


La recette de la tartiflette, une idée lucrative

Le célèbre critique culinaire, Christian Millau, a expliqué dans son livre Dictionnaire amoureux de la gastronomie que le plat aurait été inventé par le Syndicat interprofessionnel du reblochon dans les années 80. Selon lle critique culinaire, l’organisation souhaitait augmenter les ventes du fromage. Mais le syndicat dément : « Nous ne sommes pas à l’initiative de la création de cette recette, même si on ne peut pas nier que la filière en a bénéficié », a déclaré Lucile Marton, directrice du syndicat à Slate en 2014.

Désormais, la raclette, la fondue et la tartiflette sont des incontournables des repas d’hiver dans les familles françaises. Roboratif et familial, le fromage fondu rappelle de bons souvenirs et réconforte. Même si elle n’est pas la recette ancestrale que l’on pensait, la tartiflette au reblochon a fait une place dans nos cœurs et nos ventres pour bien des décennies !


La recette traditionnelle de la tartiflette


Ingrédients (pour 4 personnes)

  • 1 kg de pommes de terre

  • 200 g de lardons fumés

  • 200 g d’oignons émincés

  • 1 reblochon bien coulant

  • 2 cuillères à soupe d’huile

  • sel, poivre

La préparation de la tartiflette

  1. Lavez, épluchez et coupez en cubes les pommes de terre. Faites-les cuire 20 min dans 2 l d'eau salée.

  2. Pelez les oignons et faites-les fondre dans de l’huile dans une poêle. Ajoutez ensuite les pommes de terre une fois cuites. Mélangez. Une fois dorée, ajoutez les lardons.

  3. Préchauffer le four à 200°C (thermostat 7).

  4. Dans un même temps, coupez le reblochon en deux. Versez la moitié du mélange de pommes de terre, d’oignons et de lardons dans un plat à gratin. Disposez dessus la moitié du reblochon, puis ajoutez le reste des pommes de terre. Faites cuire le tout environ 20 minutes, jusqu’à ce que le fromage soit fondu.

Vous n'avez plus qu'à déguster !


Posts récents

Voir tout

© 2023 par Poivre et Sel. Créé avec Wix.com