• Ingrid

L’histoire de la paella

Dernière mise à jour : 19 avr.

De « plat du pauvre » à recette emblématique, la paella est devenue mondialement connue en quelques décennies seulement. Un succès qui mérite que l'on se penche sur son histoire.

Crédits : Martin Becker - Unsplash

Avez-vous déjà goûté une vraie paëlla ? Pas de poissons, ni de fruits de mer et encore moins de chorizo, la recette traditionnelle est un peu différente de celle que l’on connaît. Qu’importe, puisqu’elle est aujourd’hui un incontournable de la cuisine espagnole. Pour comprendre ce succès, un petit retour en arrière s’impose.


Les débuts de la paëlla

La paëlla n’a pas toujours été ce plat connu dans le monde entier. Il faut remonter au XVIe siècle pour comprendre son histoire. Et celle-ci débute avec le premier témoignage de l’utilisation de safran avec du riz. C'est Rupert de Nola, un cuisinier de cour, qui précise dans un livre de recettes qu’il ajoute du safran dans sa casserole de riz au four pour lui donner de la couleur. Cet événement, qui paraît anecdotique, marque le début de la paella.


D’où vient le nom de « paella » ?

Depuis des siècles, le riz est l'aliment principal des régions valenciennes où il est cultivé en masse. Et l'industrialisation du XIXe siècle apporte une nouveauté : une grande poêle en acier à poignées appelée « paëlla ». Eh oui ! Le nom du plat vient en fait de l’ustensile utilisé pour le cuisiner. Le terme est un dérivé du latin « patella » qui signifie « petit plat ». Cet ustensile facilite grandement la préparation du riz safrané auquel on ajoute des légumes et de la viande des fermes voisines.


Pourquoi la paella est si connue ?

À Londres, en 1851, se déroule la première exposition universelle. L'Espagne y présente ses dernières découvertes dont la paëlla qui rencontre un franc succès. Mais c'est surtout avec la fuite qu'engendre la guerre civile espagnole (1936-1939) que la recette se diffuse dans le monde.

Avec le temps, le pays devient plus touristique et le plat se fait de plus en plus connaître. À tel point que le général Franco en fait le plat national d'Espagne. La raison ? Il reprendrait les couleurs du drapeau espagnol (le rouge de la tomate et le jaune du riz safrané), mais c’est surtout parce que la paëlla est peu coûteuse et s’accommode de mille et une manières. C'est ainsi que le plat est devenu si célèbre !


Quels sont les ingrédients de la paëlla traditionnelle ?

Depuis sa démocratisation, la paëlla a évidemment connu de nombreuses variantes, au grand dam de ses défenseurs. Pour préserver la recette d’origine, le plat fait l’objet d'une protection AOC. Voici la liste des ingrédients de la vraie « paella valenciana » :

- Riz bomba

- Poulet

- Lapin

- Haricots verts et haricots blancs

- Safran

- Piment doux

- Tomates

- Artichauts

- Huile d’olive

- Sel

- De l’eau ou du bouillon de volailles


Vous l’avez vu, la recette traditionnelle de la paëlla ne comporte pas de fruits de mer ou de poisson. Si vous souhaitez reproduire la vrai paëlla, évitez aussi les petits-pois, les olives, encore les poivrons ou encore le chorizo (eh oui !).


Sources :