La drôle d’histoire du carrot cake

Dernière mise à jour : 2 août

Bien avant d’être le gâteau pseudo anglais que l’on connaît aujourd'hui, le carrot cake a connu mille et une vies. L’occasion pour nous de replonger dans son histoire et sa recette.

un gâteau aux carottes (carrot cake en anglais)
Crédits : Cristina Matos-Albers - Unsplash

Dessert préféré de George Washington, improbable rumeur du ministère anglais, conséquence d’un surplus de denrées… Le carrot cake ne cesse d’être remis au goût du jour par l’Histoire. Qui aurait cru qu’un simple gâteau aux carottes connaîtrait tant de péripéties ?


Un gâteau pas si anglais

Il n’est pas si facile de retracer la première utilisation de la carotte dans des gâteaux car elle a remplacé très tôt le sucre, denrée rare et onéreuse. On estime toutefois que les prémisses du carrot cake remontent au Moyen Âge, époque où il était commun d’utiliser des légumes comme des courges pour préparer des puddings.

Certains estiment même que le carrot cake est un dérivé d’une recette arabe datant du Xe siècle, le T'Khabis al-jazar, une sorte de purée de carottes sucrée.


La première recette du carrot cake aurait été mise au point en Suisse allemande, et non en Angleterre comme on le pense souvent. On lui donnait alors le nom de « rüblitorte ».

Quant à la première mention du carrot cake, elle date du XVIIIe siècle. Il faut dire que le gâteau connu une certaine célébrité à ce moment. On raconte qu’en 1783, le général George Washington (il sera président des États-Unis en 1789), célébra le départ des colons britanniques en mangeant le fameux gâteau aux carottes, le tout arrosé de 13 toasts symbolisant cette victoire historique.


Lire aussi : Gin tonic, le remède devenu cocktail


Mangez des carottes, c’est bon pour la vue

On assimile le carrot cake à la cuisine anglaise car la recette est devenue célèbre dans le pays au XXe siècle. En effet, lors de la Seconde Guerre mondiale, les bombardiers anglais se démarquaient par la précision de leur tir. Le gouvernement britannique expliqua cela par leur grande consommation des carottes, réputées bonnes pour la vue. En réalité, c’était le radar, la nouvelle invention ultra secrète de l’époque, à qui l’on devait ces performances. Mais pas question de divulguer cette information de haut-niveau, d’où cette rumeur sur les carottes. Qu’importe puisque les Anglais y crurent et commencèrent à en manger sous toutes les formes possibles : soupe, jus et gâteaux de carottes !

Une affiche de la seconde guerre mondiale promouvant la consommation de carottes pour améliorer la vision nocturne.
Une affiche de propagande incitant les Anglais à manger des carottes pour améliorer leur vision nocturne.

Cette idée que la carotte est bonne pour la vue (et c’est le cas ! *) fut aussi véhiculée par le ministère de la nourriture anglais. Pourquoi ? Car la carotte est un bon substitut du sucre, surtout en période de guerre et de rationnement. Contrairement à de nombreuses autres denrées, les légumes manquaient peu et leur culture était bien plus facile.

Rapport confirmant la grande consommation de carottes suite à la campagne publicitaire du ministère anglais.
Rapport confirmant la grande consommation de carottes suite à la campagne publicitaire du ministère anglais. Crédits : World Carrot Museum

Lire aussi : Pourquoi les gaufres ont-elles des petits carrés ?


Le carrot cake aux États-Unis, une recette (légèrement) plus sucrée

L’histoire du carrot cake ne se termine pas là ! On doit sa popularisation aux États-Unis par George C. Page. Au lendemain de la guerre, cet homme d’affaires posséda d’énormes quantités de boîtes de conserves de carottes. Il contacta un ami pâtissier en lui demandant de transformer ces carottes en une recette appétissante. Il les cuisina en carrot cake sucré, idée qui plut à d’autres pâtissiers qui proposèrent le dessert sur leur menu. C’est ainsi que le gâteau aux carottes se popularisa aux États-Unis !


La recette connue encore plus de succès dans les années 60 lorsque l’on commença à servir le gâteau avec un glaçage au fromage à la crème (cream cheese). Depuis, la recette n’a plus changé. Il existe même une journée dédiée au gâteau, c'est le National Carrot Cake Day que les Américains fêtent chaque 3 février.


* "Mange toutes tes carottes, c'est bon pour les yeux !". Qui n'a pas entendu cette phrase étant petit ? Il faut dire que c'est une affirmation tout à fait vraie ! La carotte contient une forte concentration de bêta-carotène, le précurseur de la vitamine A. C'est cette dernière qui améliore la vision, notamment nocturne. Certes votre myopie ne disparaîtra pas, mais votre vue s'adaptera mieux et plus facilement, même en prenant de l'âge.

Sources :