• Ingrid

Dionysos, le dieu à la réputation d'ivrogne

Mis à jour : 4 nov. 2020

Dionysos pour les grecs, Bacchus pour les romains, le dieu de la vigne, du vin et de la fête a une réputation d'ivrogne. Pourtant, son histoire et son caractère sont plus profonds qu'on ne le croit.

BacchuSaint (1648) Jan van Dalen. Un peintre flamand du 17ème siècle

Dès sa naissance, la vie de Dionysos n'a pas été simple, comme souvent dans les mythes gréco-romains.


Le fruit d'un amour divin... et mortel

Tout débuta avec la jalousie d'une femme trompée et d'une maîtresse innocente. Il était dans l'habitude de Zeus (Jupiter en romain) de tromper sa femme Héra de façon récurrente. Chose que son épouse très jalouse n'appréciait pas.

Un jour, Zeus rencontra une mortelle du nom de Sémélé et en tomba amoureux. Pour venir à sa rencontre, Zeus se métamorphosa en beau jeune homme et la séduit. Une romance débuta alors, et Sémélé tomba enceinte. Héra, folle de jalousie, décida d'interrompre pour de bon cette idylle. Elle se transforma en nourrice et convainquit Sémélé que Zeus lui cachait des secrets sur sa vraie nature.

Sémélé fut désemparée et ne sut plus à qui elle devait faire confiance. Les jours passaient, ses doutes grandissaient. Elle demanda alors à Zeus de prouver sa bonne foi et de prendre sa forme divine, comme le lui a suggéré Héra. Celle-ci avait pensé à tout, car si un dieu reprend son apparence divine sur Terre, alors son énergie consume tout ce qu'il y a autour.

Zeus comprit alors la situation désastreuse dans laquelle il se trouvait. Mais il ne put refuser la demande de Sémélé, il avait juré qu'il accepterait toutes ses demandes. Son serment était inviolable. Il accepta alors son destin et reprit sa forme divine. Soudain, tout s'enflamma autour de lui et Sémélé mourut consumée.

L’enfant Bacchus buvant, Guido Reni

Le bébé fut sauvé in extremis par Zeus, mais, étant prématuré, il ne pouvait survivre par lui-même. Zeus décida alors de le cacher dans sa cuisse jusqu'à sa naissance, trois mois plus tard. D'où l'expression "sortir de la cuisse de Jupiter". Il confia ensuite l'enfant à Ino, la sœur de Sémélé, pour le cacher d'Héra. Mais celle-ci l'apprit et rendit Ino et son mari littéralement fous. Zeus intervint juste à temps et sauva une nouvelle fois Dionysos. Pour le garder en sécurité, Zeus le confia aux Nymphes du mont Nysa, où il grandit paisiblement.


D'enfant à dieu

Pour échapper à Héra, Dionysos fut élevé dans une grotte cachée par une vigne. Un jour, il vit un serpent mordre du raisin. L'imitant, il prit la grappe, pressa le jus et le but. Il se nourrit de raisin, et eut l'idée d'en faire du vin. C'est ainsi qu'il devint le dieu du vin et de la vigne. Il décida par la suite d'enseigner aux hommes la culture de la vigne et la fermentation.


Un dieu rejeté

Dionysos fut rejeté par les dieux mais aussi par les hommes. À cause d'Héra, il dut vivre éloigné de l'Olympe, la cité des dieux, toute son enfance. Même adulte, il ne fut pas reconnu par ses semblables qui doutèrent de sa parentalité avec Zeus.

Il partit donc, et voyagea à travers le monde, toujours accompagné d'un cortège. À son arrivée dans les villes, Dionysos était bien accueilli, il apportait le vin et les festivités. Mais rapidement, les excès arrivaient. Avec l'allégresse, le plaisir, la joie se mêlaient l'ivresse, le désordre et les orgies. Un cocktail qui ne plaisait pas aux chefs des villes qui le priaient de quitter leurs cités.

On voit souvent Dionysos comme un dieu joyeux se prélassant dans le vin et la fête mais il existe en fait une grande dualité dans Dionysos et ses effets : tout comme le vin, il fait ressortir le bon ou le mal de chacun. D’ailleurs l’expression « Fêter Bacchus » signifie « boire plus que de raison ».

Ce n'est qu'à son retour en Grèce qu'il fut accepté comme un dieu et put accéder à l'Olympe. Il devint alors le dieu du vin mais aussi des festivités, de la danse, de la végétation et des plaisirs. Il resta néanmoins un dieu à part dans le panthéon grec et s'impliqua peu dans les multiples déboires de ses semblables.


Si vous aimez les mythes grecs, je vous conseille le blog Le grenier de Clio. Vous pourrez y découvrir les mythes de tous les continents. De quoi vous occuper plusieurs heures !

Posts récents

Voir tout