• Ingrid

Ratatouille, le film qui met en appétit

Dernière mise à jour : 14 févr.

Après un succès mondial, Ratatouille est, aujourd’hui encore, vu comme l’un des films d’animation les plus réalistes et les plus réussis. Je vous explique pourquoi il faut (re) voir cette pépite cinématographique.


Il date de 2007 et pourtant il nous semblerait presque qu’il est sorti il y a quelques mois ! Ratatouille continue de nous donner l’eau à la bouche bien des années après sa sortie en salle. Des personnages attachants, de délicieux plats français, de superbes décors… Le film d’animation Pixar a tout pour plaire. Que vous l’ayez vu ou non, Ratatouille est un film qui remonte le moral à regarder encore et encore.


L’histoire de Ratatouille

« Rémy est un jeune rat qui rêve de devenir un grand chef français. Ni l'opposition de sa famille, ni le fait d'être un rongeur dans une profession qui les déteste ne le démotivent. Rémy est prêt à tout pour vivre sa passion de la cuisine... et le fait d'habiter dans les égouts du restaurant ultra coté de la star des fourneaux, Auguste Gusteau, va lui en donner l'occasion ! Malgré le danger et les pièges, la tentation est grande de s'aventurer dans cet univers interdit.

Écartelé entre son rêve et sa condition, Rémy va découvrir le vrai sens de l'aventure, de l'amitié, de la famille... et comprendre qu'il doit trouver le courage d'être ce qu'il est : un rat qui veut être un grand chef... »


Pourquoi il faut voir Ratatouille

Sorti en 2007, Ratatouille se distingue des autres films d’animation par bien des manières. Ce qui fait son charme, c’est avant tout son histoire : pas de princesse ici, mais une amitié entre un jeune chef et un rat plein de rêves. La mise en avant de vrais métiers (la profession de princesse n’étant pas encore très répandue…) tels que ceux de la restauration nous change des habituelles histoires Disney que l’on voit si souvent. Ici, vous entrez dans la cuisine d’un restaurant gastronomique et y découvrez la discipline que cela implique. Le film réussit toutefois à émouvoir petits et grands par sa bienveillance et la passion de ses personnages pour la bonne cuisine.



Autre point qui m’a plu : Rémy, le personnage principal est un rat. Alors certes, cela peut étonner, mais quand on vit à Paris, lieu où se déroule le film, cela prend plus de sens au vu de l’importante population de rongeurs dans la capitale. Si quelques scènes nous rappellent parfois la chasse aux rats des Parisiens, le reste du temps, le petit animal apparaît bien mignon et même raffiné. C’est sa petite taille et son goût pour la bonne nourriture qui lui permet de se loger sous la toque d’Alfredo Linguini, son jeune ami cuisinier, et de le guider dans la préparation des plats. Bref, c’est un personnage principal intéressant et original auquel on s’attache rapidement.



Enfin, l’une des raisons qui ont fait le succès de ce film ce sont les magnifiques décors. Il faut dire que l’équipe de réalisation s’est attachée à produire chaque plan avec un grand réalisme. On rentre souvent dans le cliché du Paris romantique, mais ce n’en est pas pour autant désagréable et cela fait même rêver. Ce sont surtout les plans des cuisines et des plats qui m’ont étonné. L’omelette, la soupe aux poireaux et bien sûr, la fameuse ratatouille qui apparaissent tour à tour à l’écran, réussissent à vous mettre l’eau à la bouche. Pour obtenir ce résultat, les équipes ont consulté des chefs gastronomiques, suivi des cours de cuisine et pris des centaines de photos (270 exactement) de plats réalisés exprès par des chefs. Un travail méticuleux qui nous donne envie de foncer au restaurant après son visionnage.


Quelques anecdotes sur le film Ratatouille

Le plat final du film servi au critique culinaire Anton Ego n’est pas une ratatouille, mais un confit byaldi. Ce plat inventé par le chef Français Michel Guérard est une variante de la ratatouille et du tian provençal, tandis que le byaldi est d’origine occitane.


  • La jeune cheffe Colette Tatou qui travaille dans les cuisines de Chez Gusteau ! est directement inspirée d'Hélène Darroze.

  • Le chef Auguste Gusteau est, quant à lui, inspiré par le chef Bernard Loiseau et Paul Bocuse, et prénommé en hommage à Auguste Escoffier.

  • Guy Savoy et Cyril Lignac ont prêté leur voix au film.

  • Après la sortie du film, la vente de rats domestiques a augmenté de 50% dans de nombreux pays.


J’espère que cette revue du film Ratatouille vous aura plu ! Il fait un film parfait à voir les dimanches soirs, un petit plat maison à côté !

La grande cuisine n’est pas faite pour les timorés. Il faut avoir de l’imagination, de l’audace. Il faut prendre le risque de commettre des erreurs et personne n’a le droit de vous imposer des limites, quelles que soient vos origines, d’où que vous veniez. Votre seule limite, c’est votre âme. C’est la vérité, tout le monde peut cuisiner, mais le véritable génie, n’appartient qu’aux audacieux. - Auguste Gusteau Ratatouille

Bande annonce de Ratatouille (VF)


Sources :