• Ingrid

Henri Gault et Christian Millau, le succès de deux journalistes gourmands et curieux

Simples journalistes devenus icônes de la gastronomie, Gault et Millau ont su s'affranchir des règles de leur temps et mettre en avant des talents cachés. Retour sur leur histoire.


C’est dans les couloirs de la rédaction de Paris-Presse que se nouent d’amitié Henri Gault et Christian Millau. Nous sommes alors au début des années 60 et Henri Gault se voit confier une rubrique intitulée « Week-end et promenades » qui parait chaque vendredi. Son travail : explorer les environs de Paris pour découvrir de nouvelles adresses. Christian Millau, en tant que rédacteur en chef adjoint des pages «magazines» doit quant à lui relire les écrits de son ami.


Une époque propice aux changements

Tout de suite, c’est un succès. Les deux journalistes détonent avec les autres rubriques. Ils n’hésitent pas à critiquer des restaurants pourtant célèbres, tout en promouvant des petits restaurants de campagne sans chichi. 1968 approche, et les modes de vie sont déjà en train d’évoluer. Les français apprennent à prendre leur temps avec le farniente et l’accès aux loisirs. Ils aspirent à plus de naturel et de légèreté. Ce qui n’est pas le cas de la cuisine de l’époque. Depuis l’avant-guerre, elle n’a pas changé. Elle est un peu lourde voire même « vieillotte ».

Le guide Michelin, garant de cette tradition gastronomique française, fait déjà fureur. Mais l’arrivée de Gault et Millau va bousculer cela. Les deux journalistes acquièrent une telle influence qu’il suffit qu’ils citent un restaurant dans l’une de leurs rubriques pour que le restaurant soit complet le lendemain ! Ce n’est que quelques années plus tard que l’idée de créer un guide gastronomique nait. Il adoptera plusieurs noms et ne deviendra le « Gault & Millau » qu’en 1972. Les deux journalistes souhaitent mettre en avant des restaurants qui osent et font preuve d’imagination. Pour conserver toute indépendance, Gault et Millau payent d’ailleurs toutes leurs additions et ne se font rien offrir.

La Nouvelle Cuisine

Au cours d’une de leur quête gastronomique que les deux journalistes font la rencontre de Paul Bocuse. S’en suivront de nombreuses autres rencontres : Alain Senderens, Joël Robuchon, Guy Savoy, Marc Veyrat, Pierre Gagnaire, Michel Rostang, Lenôtre… Tant de chefs qui ont depuis acquis une réputation énorme.


Bref, Gault & Millau ont amplement participé à la métamorphose de la cuisine française dans les années 60-70. Aujourd’hui, on trouve le guide sur tous les continents.


La petite anecdote : le Gault & Millau note selon des toques. Aujourd’hui, seulement 24 établissements ont 5 toques !


Si vous souhaitez en savoir plus sur le Gault et Millau, je vous conseille d'aller voir leur site internet très détaillé.

Posts récents

Voir tout