• Ingrid

Quelle est la différence entre le lait de poule et le grog ?

Dernière mise à jour : 12 mars

Un peu d’alcool, de la cannelle, du lait ou de l’eau… Les recettes du lait de poule et du grog ne sont pas si différentes l’une de l’autre, ce qui peut prêter à confusion. Pourtant, chacune a une histoire bien particulière ! Alors, sauriez-vous distinguer le lait de poule du grog ?

Lait de poule eggnog
Crédits : JillWellington - Pixabay

À la période des fêtes, il n’est pas rare de voir de nombreuses recettes de lait de poule et de grog refaire surface. Très appréciées lors des jours de grand frais, ces deux boissons chaudes offrent de nombreux bienfaits, le premier étant évidemment leur agréable saveur ! Mais sauriez-vous les distinguer ? Retour historique et culinaire sur les différences entre le lait de poule et le grog !


Qu’est-ce que le grog ?

Le grog est une boisson chaude à base de rhum, de miel, de citron, de cannelle, de clous de girofle, et d’eau chaude. Elle est idéale en hiver pour lutter contre les maladies et les carences en vitamine C.

Edward Vernon - Portrait par Thomas Gainsborough

L’origine du grog est assez insolite, elle remonte à 1740. On doit la célèbre boisson à l’amiral anglais Edward Vernon qui, afin de réduire la consommation de rhum de ses marins, y ajouta de l’eau chaude. Cela permettait à son équipage de maintenir une chaleur corporelle haute sans être constamment saouls. Ce n’est que plus tard que l’on y ajouta du citron pour lutter contre le scorbut, la « maladie des marins » due à une carence en vitamine C.


Lire aussi : le Gin tonic, le remède devenu cocktail


Le terme de « grog » vient tout simplement du surnom de l’amiral que l’on appelait alors « le vieux grog » en référence à ses vêtements en tissu à gros grain, soit « grogram » en anglais.


Aujourd’hui, le grog est encore une boisson appréciée, mais surtout pour ses bienfaits. Car oui, le grog est un puissant allié en hiver pour lutter contre les maladies. Il réchauffe, requinque, soulage la toux et les maux de gorge ... La chaleur de la boisson augmente la température du corps qui va alors transpirer et éliminer les toxines ! C’est la boisson idéale pour lutter contre la fièvre et la grippe.


La recette du grog

Dans une casserole, faire chauffer l’équivalent d’une tasse d’eau. Puis ajoutez du miel, du rhum blanc, un peu jus de citron, de la cannelle et du sucre. Si vous avez, ajoutez aussi deux ou trois clous de girofle. Mélangez jusqu’à ce que le miel soit bien dissous et laisser chauffer quelques minutes.

N’hésitez pas à vous reposer après avoir bu du grog, vous sentirez une certaine torpeur vous envahir.


Quelle est l’origine du lait de poule ?

Le lait de poule, ou « eggnog » en anglais, remonterait à l’époque médiévale. Lors des fêtes, telles que Noël par exemple, les Anglais avaient l’habitude de boire du posset. Cette boisson consistait alors en un mélange de lait chaud, d’alcool (comme le Madère ou le Porto), de bière ou de vins d’épices, avec un peu de sucre. Les ingrédients étant coûteux, seule une partie aisée de la population en buvait.

C’est aux États-Unis que la boisson se démocratise. Là-bas, les produits laitiers comme le lait y sont moins onéreux. La recette du lait de poule est aussi adaptée aux pays : les alcools du Vieux Continent sont remplacés par le rhum des Caraïbes, bien plus accessibles.


Quant à l’étrange nom de la boisson chaude, l’« eggnog », plusieurs théories existent. Certains estiment que le terme vient du « nogging », la tasse en bois sculptée dans laquelle on buvait. La contraction des mot « egg » (soit « œuf » en anglais, l’ingrédient principal de la recette), et « nogging » aurait ainsi donné « eggnog ». D’autres pensent que le terme viendrait du grog. Le lait de poule serait alors un dérivé du grog, mais avec des œufs (et du lait chaud), devenant ainsi « egg-n-grog », soit un œuf dans un grog.

Aujourd’hui, le lait de poule est traditionnellement bu le soir de Noël. On en prépare alors sans alcool pour le boire avec les plus jeunes.


Comment faire du lait de poule maison ?

La recette du lait de poule est très simple ! Aujourd’hui, il est plus commun de préparer du lait de poule sans alcool, vous trouverez ci-dessous une recette à la manière américaine :


· 25 cl de lait

· 1 jaune d'œuf

· 2 cuillère à café de sucre en poudre

· 1 pincée de noix de muscade en poudre

· 1 bâton de cannelle


Chauffez le lait et faites-y infuser le bâton de cannelle et la muscade. Battez le jaune d’œuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez-y le lait bouillant en fouettant pour que la boisson épaississe. Dégustez ! Attention, le lait de poule est connu pour être très roboratif, vous risquez de ne pas avoir faim pendant quelques heures !


Pour résumer : les différences entre le lait de poule et le grog

Le grog est une boisson chaude à base d’eau, de citron, de cannelle, de rhum et de miel. Il a été inventé par l’amiral anglais Edward Vernon en 1740 pour faire quelques économies sur le rhum et éviter que ses marins ne soient trop alcoolisés. On l’utilise aujourd’hui pour soigner les maux de gorge et faire descendre la fièvre.


Le lait de poule daterait de l’époque médiévale anglaise. Il est composé de lait, d’un jaune d’œuf, de sucre, de cannelle et de noix de muscade. Les États-uniens ont pour tradition d’en boire le soir de Noël.


Lire aussi :